bannière de Polygone

Revue de presse

MAI / JUIN 2019 : A LA UNE

28 juin 2019

DRUELLE (12) : PROJET DE CONSTRUCTION D’UNE RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES NON DÉPENDANTES

Le maire, Patrick Gayrard et une partie de son conseil municipal.

Publié le 17/05/2019 à 09:44

Politique, Druelle Balsac

Le 2 mai, le conseil municipal de la commune de Druelle Balsac s’est réuni sous la présidence de Patrick Gayrard, maire.

Le maire a exposé qu’une réflexion est engagée depuis plusieurs mois pour un projet de construction de logements locatifs destinés à un public de retraités non dépendants à revenus modestes. Pour cela, la municipalité souhaite créer une résidence pour les personnes du territoire de 60 ans et plus, autonomes mais rencontrant des difficultés dans leur maintien à domicile ou afin de faciliter le rapprochement familial.

Un tel projet répond pleinement à l’objectif d’offrir aux seniors une structure située à mi-chemin entre le maintien à domicile et l’entrée en Ehpad.

Ce projet, en co-maîtrise avec la commune serait composé : d’une part d’environ 15 pavillons locatifs sociaux de type T2 et T3 de plain-pied qui respecteraient les normes d’accessibilité et de sécurité ; d’autre part d’un lieu de vie adapté, chaleureux et convivial avec un espace de vie collectif pour accueillir les familles, organiser des activités.

La localisation favoriserait l’utilisation des commerces, des services de proximité et de bénéficier de la vie associative de la commune. Chaque résident serait libre de choisir les professionnels de santé et les prestataires de service locaux.

La municipalité doit à présent faire le choix : d’un opérateur à même de mener à bien ce projet de la conception à la réalisation puis d’assurer la gestion locative ; d’un prestataire d’accompagnement pour la gestion de l’espace de vie collective, de l’animation, etc.

Après délibération, le conseil municipal a décidé de confier ce projet à la société HLM Polygone de la conception à la réalisation ainsi que la gestion pour environ 15 logements. Ce projet est situé au Bouldou, sur le foncier appartenant à la commune d’une surface totale d’environ 8 300 m2.

La prestation d’accompagnement sera confiée à l’UDSMA de l’Aveyron.

Questions diverses.

Plusieurs autres décisions ont été prises avec, entre autres : un marché pour l’entretien des espaces verts qui a été attribué à l’entreprise Viva Nature de Salles-la- Source. Attribution du marché de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un hangar et réfection de la toiture du centre technique municipal à la SARL Eric Gadou, architecte, pour un montant forfaitaire de 13 650 € TTC.

Création de trois postes adjoints techniques 2e classe à 17 heures par semaine.

DRUELLE Projet Résidence pour personnes Agées non dépendantes LA DEPECHE 17 05 19

 

CATUS  (46) : Le conseil lance l’opération «îlot Saint-Astier»

Olivier Liard a fait le point sur l’adressage.

Publié le 18/05/2019 à 03:51

Mercredi 15 mai, le conseil municipal de Catus était chargé. Avant l’ouverture de la séance, Olivier Liard, adjoint chargé des travaux, a fait le point des travaux du centre bourg. «Nous avions 14 places sur la place de la Halle, nous en avons créé 16 (stationnement minute) le long de la place, et sur les rues de la République, du Lac et du Pont. Si cette nouvelle répartition du stationnement gêne la circulation des poids lourds «GPS», tant mieux. Peut-être seront-ils moins nombreux à Catus.» Mais le gros dossier, c’est le lancement de l’opération «îlot Saint-Astier».

En fait, ce n’est pas, comme courait déjà une rumeur, la vente de l’église, mais la signature d’une convention liant la commune, le Grand Cahors et la Région à travers son Etablissement Public Foncier (EPF), organisme qui a la vocation de favoriser le logement social et le commerce dans les centres bourgs. À Catus, l’EPF achète l’immeuble appartenant à la famille Brachat et sa cour intérieure, et cède le bâtiment au bailleur social Polygone et la cour à la commune, qui enfin pourra avoir un accès au Dortoir des Moines. Le rez-de-chaussée sera cédé après réhabilitation, au boulanger Jimmy Breton pour renforcer et agrandir son commerce. Les étages seront destinés au logement social.

«C’est une opération très complexe qui s’inscrit aussi dans les programmes communautaires de l’habitat» s’est félicité le maire Claude Taillardas, qui porte ce projet depuis quelques années. Une signature solennelle est d’ailleurs prévue à la MSAP de Catus le 27 mai. Deuxième gros dossier de la soirée, le lancement de la consultation des entreprises pour la troisième et dernière tranche de l’église de Salvezou, pour un début des travaux prévu à la fin de l’année 2019. Saint-Astier va aussi subir quelques travaux de maçonnerie sur son soubassement. Le maître d’œuvre pour la réhabilitation d’un logement communal, au-dessus de l’école sera Jean-Michel Jarrige. En fin de conseil, après un hommage aux deux soldats morts en Afrique, le maire a laissé la parole à Olivier Liard pour un point sur l’adressage. «Nous avons répertorié toutes les voies, et les avons nommées à 98 %. Reste le numérotage.»

CATUS Ilôt St Astier LA DEPECHE 18 05 19

 

VOUTEZAC (19) : L’ancienne perception transformée en appartements sociaux

 

Issoire (63) : Un nouveau projet immobilier sur le site des anciens terrains Coudert, à Issoire

Publié le 21/06/2019 à 07h20

Ce nouveau projet immobilier, dans la continuité de la zone commerciale, viendra clore l’aménagement du site Coudert. © Agence ISSOIRE

Le dernier terrain encore libre sur le site Coudert, route de Saint-Germain-Lembron, ne va le rester longtemps. L’Agglo Pays d’Issoire va le vendre à la société Polygone, qui va y construire un immeuble de 24 appartements ainsi que 16 pavillons.

Les bâtiments poussent comme des champignons sur le site Coudert. Après la zone commerciale, l’immeuble et les maisons de la société Polygone, la résidence de l’Ophis, toujours en chantier, un autre projet immobilier devrait sortir de terre prochainement. L’Agglo Pays d’Issoire va vendre le dernier terrain encore disponible à Polygone, qui compte y bâtir de nouveaux logements. Un immeuble de 24 appartements ainsi que 16 pavillons mitoyens s’élèveront sur une parcelle de 7.683 m2, située dans le prolongement de la zone d’activités.

Quels sont les grands programmes de logements en cours à Issoire ?

La résidence et les pavillons seront bâtis sur une parcelle de 7.683 m2.
Soit 40 logements au total en accession à la propriété, une formule de plus en plus proposée à Issoire. Côté sud, sur une parcelle de 2.500 m2, se dresseront aussi les nouveaux locaux du club de remise en forme GoForm, actuellement situé dans la zone de la Maze. Lorsque tous ces projets auront été menés à bien, l’aménagement des anciens terrains Coudert sera complètement achevé. Il n’existe a priori plus aucune surface laissant augurer une extension.
Olivier Choruszko

ISSOIRE Urbanisme Projet anciens terrains Couderc 21 06 19 LA MONTAGNE

 

Polygone & Logivelay

AMI 2 Territoires Détendus projets 2019 Polygone et Logivelay – Revue Actualités Habitat 30 05 19

AVRIL 2019 : A LA UNE

7 mai 2019

JUSSAC (15) : RÉNOVATION DE L’ANCIEN ENCLOS BALLY

TULLE (19) : POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE 32 RUE DE L’ALVERGE

Voici venu le début du premier chantier habitat de l’opération Action Coeur de ville. Le 32 rue de l’Alverge, un bâtiment qui fut longtemps à l’abandon et qui a été démoli voilà quelques années, va se transformer en trois appartements locatifs.

Des bâches qui claquent au vent, des pierres apparentes dont certaines semblent bien fragiles… Le 32 rue de l’Alverge aura, d’ici environ quatorze mois, une autre allure. Car c’est là, en plein cœur du Tulle historique et après des péripéties qui auront duré plus d’une dizaine d’années, que vont être réalisés trois logements locatifs, rendus possibles dans le cadre de l’opération Action Cœur de ville dont Tulle est l’une des 222 lauréates en France. « Ce chantier clôture l’opération de résorption de l’habitat insalubre. C’est le dernier immeuble déconstruit sur les huit engagés », a indiqué Karine Madiès, directrice du programme Cœur de ville à Tulle.

Trois logements T3 traversants avec terrasse ou balcon

Rue de l’Alverge, ce sont trois logements qui vont voir le jour. « Nous réalisons trois T3 d’une surface habitable de 78 à 85 m2 », a indiqué Karine Madiès. Ces logements seront traversants et disposeront de balcon ou d’une terrasse et d’une cave. Côté stationnement, un garage avec une place de parking constituera le rez-de-chaussée du bâtiment, alors que deux places en extérieur ont été cédées par la ville à Polygone. Les travaux qui s’avèrent difficiles, notamment à cause de la mitoyenneté des deux murs porteurs du bâtiment, débuteront en mai pour une durée de quatorze mois. Les premiers locataires sont attendus en 2020.

Estelle Bardelot

TULLE L’Alverge Pose de la première pierre – La Montagne 13 04 19

MARS 2019 : A LA UNE

10 avril 2019

CAHORS (46) : RESIDENCE ETUDIANTE LA COMMANDERIE

Satisfaction des étudiants, locataires depuis la rentrée de septembre de cette nouvelle offre.

La résidence compte 35 logements (de 18 à 31m²). Chaque logement est meublé (canapé convertible, meuble TV, chaises) et bénéficie d’une cuisine équipée par un cuisiniste (réfrigérateur, table, plaques de cuisson, micro-ondes). Des placards intégrés permettent un gain de place maximum. La salle de bain comprend une douche, un plan vasque, un sèche-serviettes et un wc.

La résidence est équipée d’un accès internet par mise en place d’une borne wifi, d’un ascenseur pour l’accessibilité de tous, d’une salle de travail, d’une laverie et d’un local vélos.

Les loyers, hors charges, sont de l’ordre de 135€ à 255€ en fonction de la surface. Du fait de la convention passée entre l’Etat et Polygone, les locataires de cette résidence peuvent, en fonction de leur situation familiale et de leurs revenus, prétendre à l’Aide Personnalisée au Logement (A.P.L.).

En rez-de-chaussée, 2 T1 bis et 3 T2 sont sur le point d’être livrés finalisant ainsi cette opération de réhabilitation de l’ancien foyer des jeunes travailleurs.

FJT Cahors 35 nouveaux logements pour les étudiants – Cahors MAG Mars 2019

 

ISSOIRE (63) : NOUVELLE OFFRE EN ACCESSION EN 2020

Proche du centre-ville, cette nouvelle résidence comptera 13 appartements, du studio au T4.

ISSOIRE Rue du 8 mai – La Montagne 14 03 19

 

TULLE (19) : FICHES ACTION CŒUR DE VILLE EN COURS

La ville fait partie des 222 villes sélectionnées par le ministère de la Cohésion des territoires qui bénéficieront du dispositif Action Cœur de ville.

Parmi les chantiers qui débuteront rapidement, la réhabilitation par POLYGONE d’un immeuble ancien, 27 rue Jean Jaurès, en 11 logements T2 et T3 labellisés Habitat Senior Services®. Les logements seront desservis par un ascenseur et un partenariat sera concrétisé avec un prestataire spécialisé pour proposer un accompagnement aux futurs occupants en fonction de leurs besoins.

Par ailleurs, POLYGONE lance la réhabilitation d’un immeuble, dans la cadre de la politique de résorption de l’habitat insalubre RHI, au 32 rue d’Alverge dont la pose de la première pierre se déroule le 11 avril. La surface habitable du projet est d’environ 250m² répartie sur 3 niveaux avec un logement locatif T3 à chacun. Tous les logements seront traversants afin d’optimiser au mieux un apport de lumière naturelle.

TULLE Coeur de Ville – La Montagne 27 03 19

FEVRIER 2019 : A LA UNE

5 mars 2019

LE MONASTERE (12) :

Au « Pré du couvent », Polygone réalisera 26 appartements locatifs et 29 appartements en accession à la propriété. Seront également disponibles 3 lots pour la construction de maisons individuelles.

LE MONASTERE Un nouveau projet d’urbanisation présenté LA DEPECHE 08 02 19

 

RIOM COMMUNAUTE (63) : AUZAT-LA-COMBELLE

Polygone réalisera 5 pavillons individuels intergénérationnels.

Auzat La Combelle 63 – Logements Intergénérationnels – La Montagne 25 02 19

JANVIER 2019 : A LA UNE

19 février 2019

SIEGE DE POLYGONE : RECEPTION DE VŒUX

Comme chaque année, la réception en l’honneur des locataires qui sont présents depuis plus de vingt ans dans le parc Polygone a été organisée dans les locaux du siège pour les remercier de leur fidélité. Cette rencontre a été l’occasion pour Pascal Lacombe, directeur général, de présenter les projets 2019 pour Aurillac.

Pot des locataires Aurillac LA MONTAGNE 31 01 2019

 

CATUS (46) : INAUGURATION DE LA NOUVELLE GENDARMERIE

Le 22 janvier, la nouvelle brigade de Gendarmerie a été inaugurée par M. Taillardas, Maire de Catus, sous la présidence de M. Filippini, Préfet du Lot, sous l’autorité militaire du Général de brigade, M. Clouzot.
La Mairie de Catus et la Gendarmerie Nationale ont souhaité valoriser la brigade de Catus, anciennement située dans le bourg, en construisant une nouvelle brigade sur les hauteurs de la commune, au cœur du lotissement Lamothe crée par la mairie.
Afin de mener à bien ce projet, la mairie a souhaité se faire assister dans le suivi de la maîtrise d’ouvrage, pour lequel Polygone a été retenu.
La gendarmerie comporte la partie professionnelle (bureaux accueil / public, police judiciaire / cellule et parties techniques /garage) et également les logements sous forme de maisons individuelles pour six familles.

CATUS Inauguration de la Gendarmerie – Actu Lot – 23 01 2019

CATUS la nouvelle gendarmerie inaugurée – La Dépêche.fr du 25 01 2019

 

LA-PRIMAUBE (12) : aménagement des abords de la résidence de Landouze

Les seniors de la résidence bénéficient désormais de 22 places de stationnement numérotées. La commune a également réalisé un cheminement piéton en bordure de la départementale et le prolongement de la rue de l’Aube. Des réalisations qui améliorent la sécurité des usagers et la satisfaction des habitants du quartier.

LUC Les abords de la résidence seniors aménagés LA DEPECHE DU MIDI – 25 01 2019

 

 

______________________________________________________________________________________

 

Dans le cadre des traditionnelles cérémonies de vœux, plusieurs projets portés par Polygone en collaboration avec les communes ont été mis en exergue.

 

CANTAL

AURILLAC (15)

Boulevard Jean Jaurès, avenue JB Veyre : un ensemble de 75 appartements en locatif et en accession.

Après la réhabilitation de l’immeuble au 56 bd J. Jaurès, les 6 appartements neufs ont été mis en service fin 2016. Actuellement, la résidence « Terrasses d’Eugénie » de 25 appartements en accession à la propriété donnant sur le square de Conquand, côté avenue JB Veyre, est en cours de construction. Les 2 futurs bâtiments de 20 et 24 appartements locatifs se situeront à l’arrière des « Terrasses d’Eugénie » côté bd J. Jaurès.

 

Ilot Gerbert : immeuble  en habitat participatif

Ce bâtiment donnant sur la place Gerbert sera réhabilité en 13 appartements, des locaux communs et une surface commerciale.

L’habitat participatif est un concept d’habitat collectif permettant à un groupe de citoyens de concevoir, créer et gérer partiellement ou intégralement leur futur habitat, selon une approche participative bien organisée. L’objectif est de répondre à leurs besoins, en cohérence avec leurs moyens, mais aussi leurs aspirations, en matière de vie sociale et environnementale.

AURILLAC Voeux P. MATHONNIER – J. JAURES – ILOT GERBERT La Montagne 10 01 19

 

JUSSAC (15)

Enclos Bailly

Après la construction, en face de la poste, de 2 pavillons pour seniors, occupés depuis septembre 2018, Polygone a accompagné la mairie dans la réhabilitation en annexe de la grange de l’enclos Bailly qui accueille les permanences sociales et PMI.

JUSSAC Enclos de Bailly – LA VOIX 17 01 19

 

MARCOLÈS (15)

Une résidence intergénérationnelle

A proximité immédiate de la mairie, le chantier a commencé. L’opération comprend 7 pavillons locatifs, dont 5 T2 réservés aux seniors, un T3 et un T4 destinés à des familles et une salle d’accueil et d’activités partagées.

Marcolès projet Intergénérationnel – LA MONTAGNE 18 01 2019

 

VEZAC (15)

Le foyer de vie de Louradou et la Cité des Aînés

Actuellement en construction, cette opération est située dans le lotissement des Terrons à Vézac, au cœur d’un zone résidentielle et commerciale. Ce bâtiment avec une organisation de plain-pied en étoile, accueillera 40 adultes en situation de handicap psychique fin 2019.

A proximité, le terrassement de 12 maisons à destination des seniors a débuté début janvier. L’ensemble comptera 8 T2 et 4 T3 réalisé en 2 tranches de 6 pavillons chacune. Une troisième tranche viendra par la suite.

Vézac Cité des Aînés et Foyer pour handicapés LA MONTAGNE 18 01 2019

 

CORREZE

DONZENAC (19)

Lotissement le Martel

2019 verra le lancement des travaux de construction de 6 pavillons locatifs à destination de personnes âgées autonomes. Ils seront situés à proximité immédiate de l’EHPAD afin que les résidents puissent bénéficier des services de l’établissement. Les pavillons seront labellisés « Habitat Senior Services » (label qui prend en compte les contraintes liées au vieillissement).

DONZENAC Voeux mairie – 6 logements au Martel – La Montagne 18 01 19

 

TULLE (19)

Réhabilitation rue Jean Jaurès

Située à proximité des services et d’une place proposant du stationnement, l’opération portera sur la création de 11 logements desservis par un ascenseur. Ils seront labellisés « Habitat Senior Services ».

Tulle projets Rue de l’Alverge et Rue J. Jaurès – TULLE MAG 01 – 02 – 2019

 

 

DECEMBRE 2018 : A LA UNE

11 janvier 2019

LUC-LA-PRIMAUBE (12) : MAISON DES SERVICES AU PUBLIC

La résidence Cassiopée, située place de l’Etoile, dont la construction par Polygone est en cours, sera composée de 36 appartements du T2 au T4 avec terrasse ou loggia, cave et parking souterrain.

Elle comptera en rez-de-chaussée des commerces et services et notamment la « maison des services au public » qui remplacera l’ancienne annexe de la mairie.

LUC rdce Cassiopée – J.Municipal Décembre 2018

 

BRIVE : CONVENTION AVEC LE 126E RI

Le 126e RI est un régiment mobile, aérotransportable et polyvalent. Il est composé de 8 compagnies et spécialisé dans les missions de dissuasion, protection, combat rapproché et en zone urbaine, maintien et rétablissement de la paix. A ce jour, près d’une quinzaine de logements locatifs Polygone sont occupées par les familles du 126e RI.

BRIVE Logements 126ème RI La MONTAGNE Corrèze 11 12 18

 

VEZAC (15) : LA CITE DES AINÉS

Début du terrassement dès mi-janvier 2019 pour ces 12 maisons à destination des seniors.  L’ensemble comptera 8 T2 et 4 T3 réalisé en 2 tranches de 6 pavillons chacune. Une troisième tranche viendra par la suite. Les maisons, accessibles aux personnes à mobilité réduite, répondront également au label Habitat Senior Services ® qui prend en compte les contraintes liées au vieillissement. Elles bénéficieront d’un séjour spacieux permettant à la personne âgée d’aménager avec son propre mobilier et un garage ou un abri voiture sera attenant au logement.

La cité des aînés se trouvera à proximité immédiate de la maison commune qui sera construite par la mairie pour organiser loisirs, activités sportives et ludiques dans un espace convivial.

VEZAC Cité des Aînés – La Montagne 20 12 18

NOVEMBRE 2018 : A LA UNE

11 janvier 2019

TULLE : PROJETS ACTION CŒUR DE VILLE

La ville fait partie des 222 villes sélectionnées par le ministère de la Cohésion des territoires qui bénéficieront du dispositif Action Cœur de ville.

Parmi les chantiers qui débuteront rapidement, la réhabilitation par POLYGONE d’un immeuble ancien rue Jean Jaurès en 11 logements T2 et T3 labellisés Habitat Senior Services®. Les logements seront desservis par un ascenseur et un partenariat sera concrétisé avec un prestataire spécialisé pour proposer un accompagnement aux futurs occupants en fonction de leurs besoins.

Par ailleurs, POLYGONE réhabilitera un immeuble rue d’Alverge. La surface habitable du projet est d’environ 250m² répartie sur 3 niveaux avec un logement T3 à chacun. Tous les logements seront traversant afin d’optimiser au mieux un apport de lumière naturelle.

Tulle ACTION COEUR DE VILLE – LA MONTAGNE ENTREPRENDRE Corrèze 12 11 2018

OCTOBRE 2018 : A LA UNE

9 novembre 2018

MAURIAC : INAUGURATION DE LA REHABILITATION DE LA RESIDENCE DE L’AUZELAIRE

 

La Résidence de l’Auzelaire a ouvert ses portes en novembre 1989.C’est un établissement public géré par la Commune au travers de son Centre Communal d’Action Sociale de Mauriac.

C’est un logement-foyer pour personnes âgées non dépendantes. A l’entrée au sein de l’établissement, les résidents doivent être classés en GIR 5 ou 6.

Elle accueille des personnes âgées, seules ou en couples, qui recherchent calme et sécurité.

Elle compte 60 studios de 25 à 30m² dont 5 pour couples. Une cuisine collective permet aux résidents de prendre leur repas dans la grande salle multi-activités à disposition. La cuisine sert par ailleurs de cuisine centrale pour la cantine des écoles et le portage des repas.

L’établissement possède un salon de coiffure, une salle de pédicure et de kinésithérapie.

Compte tenu du vieillissement des personnes accueillies, les travaux de mise en accessibilité semblaient essentiels pour l’amélioration de leur confort mais également pour leur mise en sécurité face aux risques de chutes. L’âge de la résidence entraînait la nécessité d’une réhabilitation électrique.

Comme dans la majorité des chantiers de réhabilitation, les travaux se sont déroulés en site occupé.

Descriptif technique détaillé des travaux :

Réhabilitation énergétique 

isolation par l’extérieur, isolation des combles, remplacement des menuiseries extérieures, remplacement des convecteurs, mise en place d’une ventilation hygroréglable

Travaux de mise en accessibilité

Création d’un stationnement pour personnes à mobilité réduite (PMR)

Modification et adaptation du sas d’entrée

Création d’un espace sanitaire accessible PMR à proximité du coin repas

Travaux de réfection des espaces douches et d’amélioration des chambres

 

l’inauguration s’est déroulée en présence de Mme GUILLOT-JUIN, sous-préfète de l’arrondissement de Mauriac, Mme CHASTRE, vice-présidente du Conseil départemental, M. LEYMONIE, maire de Mauriac.

MAURIAC Auzelaire Inauguration des travaux de réhabilitation LA MONTAGNE 17 10 18

MAURIAC Auzelaire Inauguration des travaux de réhabilitation L’UNION 17 10 18

MAURIAC Foyer de l’Auzelaire Inauguration des travaux de réhabilitation LE REVEIL 19 10 18

SEPTEMBRE 2018 : A LA UNE

12 octobre 2018

AURILLAC (15) : EXPERIMENTATION « UN TOIT, UN EMPLOI »

Un double constat est à l’origine de l’expérimentation :

– la concentration des effets de la crise du logement et engorgement des structures d’hébergement d’urgence dans la région francilienne

– la vacance sur le marché locatif social, déclin démographique et emplois non-pourvus dans l’agglomération aurillacoise

avec une vision intégrée du parcours d’insertion sociale et professionnelle, en effet, l’expérimentation combine trois volets d’accompagnement : un accompagnement vers et dans l’emploi, un accompagnement social global et un accompagnement au changement.

Cette expérimentation est basée sur la collaboration étroite entre Polygone et l’association Aurore, et est confortée par l’intégration d’un réseau d’acteurs dense incluant notamment la DDCSPP, les services du département, les représentants de la ville d’Aurillac et du CCAS,  les acteurs insertion-emploi du territoire d’origine et ceux du territoire de destination, et autres partenaires associatifs.

Envisagée sur trois ans (2015-2017), l’expérimentation a été prolongée. Les participants à l’expérimentation doivent répondre à deux critères : disposer de compétences professionnelles en adéquation avec les projections d’emploi sur le territoire (adéquation des compétences professionnelles et des besoins locaux) et être dans une situation d’hébergement provisoire et précaire en Ile-de-France.

Un Toit Un Emploi – MAG Sans Transition n° 13 – SEPT.2018